Jeter le bébé avec l’eau du bain (ou pas)

topelement

Je vais sans doute encore me faire des ennemis, à tord sans doute, mais ma conscience, mes valeurs et mon allergie à la consensualité me chuchotent de me lancer. Penser tout bas ce qui devrait être écrit tout haut n’est pas mon genre…

Loin du débat polémique et gratuit

Surtout quand je pense être constructif et « relativement » objectif dans mes propos. Mon expérience dans la communication et les réseaux sociaux me donne également une minuscule légitimité que j’arbore, le moins possible, et le plus utilement possibe. Enfin j’essaie.

J’ai été touché et attristé par ce qui s’est passé avec Ganaëlle Glume et sa fille sur les réseaux sociaux. Thémis a été victime de harcèlements. Et en aucun cas un enfant n’a a subir cela.  Une affaire d’usurpation d’identité sur la toile et de harcèlements. C’est de la méchanceté, de la jalousie, de la violence et ce n’est pas tolérable. Je ne tiens pas à déformer l’affaire, alors je vous propose de cliquer ici pour prendre connaissance de l’affaire.

Néanmoins, je suis un peu lassé et mal à l’aise de constater l’ampleur, la portée dans la presse, les levées de bouclier et une certaine récupération politique. Les gens s’emballent, l’émotion prend le dessus et on est en train de jeter le bébé avec l’eau du bain. Tout parti confondu, je ne comprends pas pourquoi Daniel Ducarme intervient dans ce dossier, comme ça maintenant …

Des gens qui se font pirater leurs comptes, mots de passe, profils, des faits similaires ou pires encore, il y en a tous les jours. Cela doit être diligenté avec le plus grand respect de la procédure et sévérité.

Rage de maman, mais sang froid citoyen

Je salue la détermination de la maman, de tout coeur, mais je suis plus spectique quand à la portée du ramdam qui s’en suit. Cela n’enlève rien à l’acte d’agression subie, mais « la vie digitale » comporte des risques comme la vie réelle. Il faut en avoir conscience. Lorsque l’on s’expose, et que l’on en fait un media de prédilection et une présence soutenue, ce genre de réactions, malheureusement, est une conséquence d’une certaine exposition.
Et je suis encore plus mal à l’aise par la récupération politique qui se profile.

Moi qui suit notamment consultant en communication digitale et ancien Collaborateur parlementaire. Je suis attristé de constater cela mais je ne crois pas que ce sont les politiques qui vont y changer quelque chose.

La grande histoire plutôt que la petite …

Internet est une très grande histoire qui nous dépasse de très loin, qui a bouleversé nos vies et dont nous sommes tous responsables. Chacun de nos actes, nos mots, nos images contribuent à cette histoire. Rien n’est anodin et c’est une énorme réflexion que nous devons tout mener.
Nous qui participons à la vie de la toile chaque jour.

Nous sommes tous responsables des actions, et des réactions ! Mais à mon sens, loin de la politique, de tapage de presse, et de toute récupération. Mes amitiés à Ganaëlle que j’apprécie beaucoup pour sa détermination et son travail (et vos commentaires sont les bienvenus!).

Et loin de moi le souhait de faire un débat polémique et gratuit. Non. Plutôt un débat ouvert, constructif, collectif, et de fond. Si on veut vraiment que cela n’arrive plus, il faut se poser les bonnes questions… et pas succomber à la facilité des effets de manches. 

Comments are closed.