Mes 10 bonnes résolutions pour l’homme connecté de 2014 (1/2)

Mathias Ervyn Consultant Communication Digital Storytelling Bonne Année 2014

Parce qu’après le champagne, les zakouskis et la crise de foie, l’heure est venue de prendre des bonnes résolutions pour cette année 2014. Des bonnes résolutions numériques également !

Oui oui, l’homme connecté peut aussi dresser sa liste des impératifs pour cette nouvelle année. Pas de stress ! Ce n’est pas encore l’année du changement intégral, je ne vais pas arrêter de communiquer sur Facebook, de tweeter ou de publier mes moments de vie et de travail sur Instagram. J’ai envie de découvrir également de nouveaux réseaux et de nouveaux moyens de communication encore plus inventifs…

Un mec du web reste un mec du web! Cependant, il faut recadrer tout cela. C’est pourquoi, en avant-première je vous énumère mes résolutions pour cette année 2014. Petites bonnes résolutions sous forme de petits conseils. A vous de jouer également !

S’octroyer des retraites de non connexion

La vie connectée est une vie qui va à 100 à l’heure que dis-je à 1000 à l’heure. Tout change continuellement et bien sûr l’homme connecté ne peut s’empêcher d’être à la pointe de l’actualité des nouvelles technologies. C’est pourquoi 24H/24H son smarthphone vibre, sonne, s’illumine pour notifier les événements importants de la vie réelle/virtuelle.

En société, je fais déjà un effort (si si, ceux qui me connaissent bien confirmeront) mais cette année, j’ai décidé de m’octroyer des retraites et de ne pas surfer sur la toile non-stop.

Parce qu’être trop connecté ne me laisse plus le temps de profiter des moments simple de la vie, une ballade, du sport, un musé, une comédie musicale. Me déconnecter de la technologie pour me reconnecter à la vie en quelque sorte …

Pour faire une bonne retraite choisissez un lieu où le wifi n’est pas au centre des préoccupations. No Network ! Loin de tout, mais surtout proche de l’essentiel. Vous n’en reviendrez que plus revigoré et la tête fraîche de nouvelles idées!

Ne pas céder à la tentation des nouveaux smartphones / gadgets

Mes petits moments de plaisirs ? Je l’avoue, ce sont mes promenades dans les magasins High Tech. Où cela sent bon le café et le silicone. L’emballage pas encore déballé. La jouissance de découvrir un nouveau petit joujou sorti tout droit de Cupertino.

Je ne peux m’empêcher de toucher les nouveaux Smarthphone, de naviguer dessus et de comprendre l’ingénierie qui se cache derrière. Comprendre en quoi la technologie peut améliorer nos vies. C’est quasi charnel. Je pose vingt milles questions aux vendeurs qui la plus part du temps me regarde avec des yeux de hiboux en se demandant : « c’est quoi cet extraterrestre ? »…

Alors cette année c’est décidé, je ne succomberai plus au charme des nouvelles technologies. Sauf si elles ont véritablement une valeur ajoutée par rapport à un appareil existant.

Soyons sincère, la technologie de nos smarthphones, tablette, ordinateur ne peut évoluer de façon exponentielle en six mois. Alors ne cédons pas à cette vague consumériste influencée par la communication des marques. L’Iphone 5S n’est pas beaucoup plus performant que l’Iphone 5. Il faut raison garder. Dont acte.

Ne pas perturber les repas en tête à tête avec les réseaux sociaux

En tant qu’homme connecté, il est vrai que parfois les repas en tête à tête se transforment en trio. Mon hôte, mon smartphone et moi. Enough.

Au bout d’un moment, je cède à la tentation,j’attrape mon smartphone et je regarde mes notifications. C’est professionnel me direz-vous, oui mais cela devient très addictif. Et comme certains décident d’arrêter de fumer, moi, je décide de déconnecter un peu.

Le problème est le suivant : il ne faudrait pas passer à côté d’un moment magique. La magie et bien souvent à l’extérieur de l’écran retina …

Prendre le temps de bien gérer son Twitter et son Linkedin

Ceci me concerne un peu moins mais c’est un sujet dont on me parle régulièrement.

Twitter beurk. LinkedIn beurk.

Souvent l’homme ou la femme connectés installent un compte Twitter et LinkedIn, ils prennent précieusement le temps de remplir tous les paramètres. De ne rien laisser au hasard et de communiquer de façon optimale. Ce qu’ils oublient bien souvent, c’est la mise à jour des informations et de communiquer de manière optimale. Dans réseau social, il y a social. Il y a donc une interaction évidente à opérer. On ne fait pas que montrer. On partage et on échange.

Promettez-moi donc de ne pas vous limiter à Facebook et d’entretenir correctement vos autres réseaux. Twitter et LinkedIn en tête. Il ne faut pas se limiter à une première bonne image, il faut du long terme et garder le cap tout au long de l’année. Priorité à votre contenu.

S’octroyer du temps de qualité pour faire sa veille

Bien communiquer c’est avant tout bien observer.

Le temps est devenu une denrée rare dans notre société où le seul mot d’ordre est la rapidité. Rester à la une de l’actualité numérique, c’est facile à dire mais difficile à respecter. Tout change continuellement. C’est pourquoi, il faut s’aider des outils technologiques pour gagner du temps et accorder un temps de qualité à notre veille sur les nouvelles technologies.

Afin de garantir un temps de qualité à celle-ci, je vous dévoile trois de mes petites astuces : mettez en place des alertes sur des requêtes spécifiques, organisez votre veille avec un agrégateur comme Netvibes par exemple, lisez beaucoup et multipliez vos sources…

Ces “bonnes” résolutions, sont autant valables pour moi que pour vous ! Alors, êtes-vous également d’avis de vivre une bonne et respectueuse connectivité en 2014 ? Pour vous mais aussi pour votre entourage ?

Rendez-vous la semaine prochaine avec les cinq autres bonnes résolutions. Nous parlerons du réel et du virtuel, et ne pas virer à la parano notamment.

A très vite …

Comments are closed.